Le Label MC est un système de qualité conçu par la Coordinadora de Mentoria Social afin d’évaluer la qualité de différents types de programmes de mentorat social. Valide pour 3 ans, le Label MC permet de juger de la qualité du mentorat d’un point de vue méthodologique.

Le Label MC est un système de qualité conçu par la Coordinadora de Mentoría Social afin d’évaluer la qualité de différents types de programmes de mentorat social. Valide pour 3 ans, le Label MC permet de juger de la qualité du mentorat d’un point de vue méthodologique.

Le Label MC découle d’un effort de systématisation des standards de qualité existantes, ainsi que de l’expérience et des connaissances acquises par la Coordinadora dans le domaine du mentorat social. Cet effort est basé sur les idées d’Elements of Effective Practice for MentoringTM créé par MENTOR : The National Mentoring Partnership et Approved Provider Standard (APS) créé par The Mentoring and Befriending Foundation pour les adapter à notre contexte national et à nos traditions de volontariat.

Le résultat de cet effort est une matrice d’évaluation basée sur les phases du projet de mentorat, identifiant 10 exigences pour juger de la qualité de sa méthodologie. Chaque exigence implique un ensemble de standards.

Ce système de qualité prend en considération la possibilité pour les mentorés mineurs de participer ou non au projet, et prévoit deux niveaux d’accréditation : le Label MC et le Label MC+. Le premier Label peut être obtenu en respectant toutes les standards de base établies. Pour le deuxième Label, un minimum de standards supplémentaires doivent être respectées, dont certaines sont obligatoires.

Le Label MC a également été conçu afin de promouvoir une amélioration de la conception et de la gestion des projets de mentorat.

Quels sont les avantages d’obtenir le Label MC ?

  • Permet un examen du statut des projets et aide à évaluer ses processus

  • Augmente la crédibilité des projets auprès des commanditaires, car le Label permet de confirmer que leur pratique est sûre, efficace et professionnelle.

  • Améliore la perception du public du projet de mentorat.

  • Encourage davantage de personnes susceptibles de devenir mentors ou mentorés à participer à votre projet.

  • Offre la possibilité aux organismes de devenir membres à part entière de la Coordinadora de Mentoria Social.

  • Favorise l’amélioration continue des projets, en fournissant des ressources et des outils.

Qui peut solliciter le Label MC ou MC+ ?

Afin de solliciter le Label MC, un ensemble d’exigences doivent être remplies afin de nous assurer que le projet possède le profil requis pour être évalué selon les paramètres proposés. Ces exigences sont les suivantes :

1. Il doit s’agir d’un projet de mentorat formel visant à offrir du soutien aux personnes en situation de vulnérabilité sociale.

2. L’accomplissement d’un cycle de projet complet et la continuité anticipée du programme doivent être accrédités.

3. L’organisme mettant en œuvre le projet doit travailler dans le domaine de l’action sociale.

4. L’organisme mettant en œuvre le projet doit disposer d’un système d’évaluation et de qualité certifié par l’un des documents suivants :

    • Un engagement signé par l’organisme avec la Plataforma de ONG de Acción Social (en français, la Plateforme des ONG pour l’action sociale) afin d’intégrer dans sa gestion les valeurs, principes et critères du Plan stratégique pour la promotion de la qualité dans les ONG d’action sociale.
    • Les procès-verbaux des instances dirigeantes présentant l’engagement de l’organisme à effectuer régulièrement des auto-évaluations et des processus d’amélioration.
    • Certificats du système de gestion de la qualité.
    • Des rapports d’auto-évaluation et les plans d’amélioration en cours.
    • Certificats attestant de bonnes pratiques.
    • Membre du personnel occupant de manière permanente le rôle de responsable de la qualité.
    • Attestations de participation à des processus de formation en matière de qualité pour les responsables de la direction ou de la gestion des centres et/ou des services (autant les professionnels que les membres des conseils d’administration).
    • Attestations certifiant la réalisation, passée ou actuelle, de démarches de consultation externe concernant l’intégration de la gestion de la qualité dans l’organisme.